La rencontre du mois #6 – Jaune Pivoine

Lifestyle

 

La rencontre du mois c’est chaque mois un nouveau prestataire qui m’ouvre ses portes secrètes pour que je l’interview. Pas de langue de bois, on parle de tout, même de petit déjeuner !

Aujourd’hui c’est la belle Adeline aka Jaune Pivoine qui nous en dit un peu plus sur elle. Une fleuriste avec qui j’avais déjà travaillé, pour mon plus grand bonheur, sur le shooting d’inspiration “Jardin Secret”. C’est donc un plaisir de l’avoir dans la rencontre du mois. Et puis, entre rousses on se comprend au delà des mots, vous savez.

 

Jaune Pivoine - Coralie Florino Photographe-39

 

Bonjour Adeline, peux-tu nous dire en quelques mots qui tu es ?

Bonjour Coralie, je m’appelle Adeline j’ai 32 ans, je suis fleuriste depuis presque 10 ans maintenant, après un parcours universitaire en archéologie (j’ai troqué la truelle contre le sécateur, pour mon plus grand bonheur !). Je suis fleuriste mais j’aurais également pu être brodeuse, ébéniste ou tailleur de pierres, j’aime les métiers manuels en général. La fleur a gagné dans ma quête d’une nouvelle carrière, grâce à sa relation étroite avec la nature et l’idée d’avoir un métier qui évolue au fil des saisons.

 

Comment est-ce que tu t’es lancée, quel a été le déclic ?

Je me suis lancée il y a presque 5 ans maintenant, après un CAP, un BP en apprentissage puis une année en tant que responsable de boutique. Un parcours de fleuriste assez classique mais dans lequel je me suis beaucoup ennuyée, le travail en boutique de fleurs est très routinier. J’ai profité de la fin d’un CDD pour me lancer à mon compte et enfin travailler à ma façon.

 

Comment as-tu réussi à trouver tes premiers clients ?

Grâce aux réseau sociaux et à un bon référencement sur internet !

 

Jaune Pivoine - Coralie Florino Photographe-7     Jaune Pivoine - Coralie Florino Photographe-38

Jaune Pivoine - Coralie Florino Photographe-14

 

Est-ce que tu vis aujourd’hui de ta passion et combien de temps cela a pris ?

J’ai réussi à me verser un petit quelque chose dès la première année, mais il a vraiment fallu attendre la troisième année pour que je réussisse à me verser un salaire plus correct.

 

Quelles sont les difficultés que tu as rencontré à ton lancement ?

Lorsque j’ai démarré, le métier de fleuriste événementiel qui exerce son activité dans un atelier (non ouvert au public) était très peu connu. J’ai dû avancer à tâtons, sans beaucoup de repères lors de la création de mon entreprise, et faire preuve de pédagogie pour convaincre mon banquier !

Et comme beaucoup de jeunes entrepreneurs j’ai du apprendre à faire avec la solitude.

 

Quelles sont les difficultés que tu rencontres encore aujourd’hui ?

Malgré plusieurs années d’expérience et des retours très positifs de mes clients et de mon réseau je me rends compte que rien n’est jamais acquis, il faut persévérer et se réinventer tous les jours.

 

Jaune Pivoine - Coralie Florino Photographe-36    Jaune Pivoine - Coralie Florino Photographe-6

 

Une formule magique pour rester motivée et confiante dans les moments de doutes ?

J’ai tendance à me dire que si ça a fonctionné jusqu’à maintenant il n’y a pas de raisons pour que cela s’arrête ! Dans ces moments là j’ai tendance à me plonger dans mes projets futurs, et le karma fait le reste !

 

Peux-tu nous parler de ta relation aux réseaux sociaux ?

J’ai beaucoup de mal à me dévoiler sur les réseaux sociaux même si je sais que c’est une stratégie qui fonctionne (on a tous envie de savoir qui se cache derrière tel créateur ou telle marque). J’aime beaucoup Instagram pour son côté visuel, je trouve que c’est le réseau social qui met le plus en valeur mon métier. J’essaye de publier des photos de mon travail 4 ou 5 fois par semaine. En revanche je n’utilise presque plus Facebook que je trouve plus malsain, ni Twitter que je n’ai jamais réussi à apprivoiser !

 

Jaune Pivoine - Coralie Florino Photographe-12    Jaune Pivoine - Coralie Florino Photographe-4

Jaune Pivoine - Coralie Florino Photographe    Jaune Pivoine - Coralie Florino Photographe-28

 

Quel est le moyen de comm’ que tu considères comme primordial ou qui t’a jusqu’à présent le plus apporté ?

Le bouche à oreille et la recommandation fonctionnent bien. Quand on fait bien son travail cela se sait, et quand on le fait mal aussi !

 

Où peut-on te trouver lorsque tu ne travailles pas ?

Sur mon balcon en train de chouchouter mes semis ou de ramasser mes légumes (selon les saisons), chez les amis qui habitent à la campagne, ou dans ma famille en Bretagne. J’ai un besoin vital de verdure et de tranquillité !

 

Jaune Pivoine - Coralie Florino Photographe-8

 

Qu’est-ce que tu prends au petit-déjeuner ?

Je commence toujours ma journée par un verre d’eau et un grand thé noir earl grey, pour la suite je laisse parler mon envie du moment (et ma faim !).

 

Peux-tu nous dire quelques mots sur tes tarifs et comment te contacter s’il on est intéressés par tes services ?

Je réalise des projets sur mesure pour mes mariés, mes tarifs ne sont donc pas fixés sur catalogue. Mes prestations démarrent à 2000 Euros pour une décoration florale de mariage complète, et pour cela je me déplace dans toute la France. Vous pouvez me contacter par téléphone pour un premier contact, et plus facilement par mail en m’envoyant un descriptif de votre projet accompagné de quelques photos.

 

 

JAUNE PIVOINE / SITE WEB: WWW.JAUNE-PIVOINE.FR / EMAIL: ADELINE@JAUNE-PIVOINE.FR / FACEBOOK: @JAUNEPIVOINE / INSTAGRAM: @JAUNEPIVOINE